Accueil / Conan Exiles / Artisanat : un guide pour débuter sur Conan Exiles

Artisanat : un guide pour débuter sur Conan Exiles

Comme dans tout Sand-box, Conan Exile a lui aussi son artisanat : de l’outil de récolte jusqu’à la fabrication d’autels pour prier des dieux et déesses plus ou moins cruels.

Ce guide a pour but de vous aider à débuter avec l’artisanat afin de ne pas vous mettre à courir partout en plein désert en tenue d’Adam et Eve.

L’artisanat se scinde en 3 parties principales :

  • La fabrication d’armures
  • La fabrication d’armes et d’outils
  • La construction de bâtiments

A chaque niveau gagné, des points de compétences et de métiers sont attribués. Ce sont les points de métier qui permettront de débloquer les recettes de craft.
Les crafts de premier tiers se fabriquent n’importe où (en plein désert, à votre domicile ou même sous l’eau …). En revanche, à partir du tiers 2, il vous faudra les ateliers correspondants au métier.

Les principes de base

Le métier de base Survivaliste est débloqué dès le début du jeu, vous pouvez donc fabriquer des pioches en pierre pour ramasser quelques ressources. Rapidement, vous pourrez choisir le premier niveau d’artisan afin de construire des haches en pierre et des habits en fibre.

Une fois la recette débloquée, vous pouvez fabriquer vos objets. L’interface est très simple. On choisi la recette et on clique sur le nombre de crafts souhaités : fabriquer 1 par 1, 10 par 10 ou tout en fonction des ressources que vous avez.

Survivre à la faim et à la soif

En commençant le jeu, vos principaux soucis seront la faim et la soif. Si vous en avez marre de manger des larves vous pouvez faire cuire la viande que vous avez récoltée sur les animaux. Vous devrez être niveau 3 et apprendre Survivaliste expérimenté ce qui vous débloquera la recette du feu de camp et de l’outre.

La fabrication du feu de camp vous demandera 50 branches et 30 pierres. Quant à la fabrication de la gourde, cela vous coûtera 20 peaux (dépecées sur les animaux et les humains … ben oui on est des barbares, on dépèce les humains) et 10 ficelles.

  

Une fois votre feu de camp installé vous allez devoir y mettre du combustible (bois, écorces ou charbon) et votre viande crue.

Vous pouvez aussi confectionner du gruau en mélangeant des fibres et des graines. Le gruau est comestible mais son apport calorique est faible, vous le garderez pour vos esclaves.

Maintenant que vous avez mangé, vous aller avoir besoin de boire. Soit vous plongez dans une rivière et vous utilisez la touche action afin de boire à pleine gorgée, soit vous pouvez simplement mettre les pieds dans l’eau et remplir votre gourde en la sélectionnant et en utilisant la touche action (par défaut, la touche E).

On passe au Tiers 2 !

Vous êtes habillé décemment, rassasié en nourriture et en eau, nous allons passer au Tiers supérieur. Pour fabriquer le plastron Tiers 2 il vous faudra connaître Apprenti artisan, Faiseur d’armure et Tisserand et être niveau 6. Débloquer le plastron Tiers 2 vous coûtera 2 points. De plus, vous devrez utiliser l’atelier d’armures que vous aurez posé préalablement.

En regardant l’image ci-dessous vous pouvez voir que vous avez 2 parties principales : le stockage et les recettes. Dans le stockage, vous mettrez toutes les ressources nécessaires pour les crafts d’armures. La partie droite affiche les recettes débloquées. Pour fabriquer ces recettes vous devez obligatoirement utiliser un atelier d’armures. Sélectionnez la recette voulue et cliquez sur Fabriquer. Là aussi vous pouvez crafter les objets un par un, 10 par 10 ou tout, en fonction des ressources disponibles.

Concernant l’atelier de tannage ou simplement le feu de camp, la fabrication est un peu plus simple. Pas besoin de recette. Ici on balance le tout dans l’atelier et ça fabrique automatiquement … Ou pas.

J’explique : Effectivement, faut-il encore que les ressources déposées dans l’atelier de tannage puissent être tannées. Donc, pour que le tannage fonctionne, vous devez mettre un combustible (des écorces que l’on obtient en coupant des arbres avec la pioche) et les ressources à transformer, généralement du cuir.

Une fois que vous avez tout ajouté, cliquez sur Allumé pour lancer le tannage. Vous récupérerez le cuir traité ainsi que des déchets que vous garderez car dans ce jeu il faut tout garder, ça peut toujours servir.

La coopération sera obligatoire

Si l’on prend en compte le nombre de points gagnés jusqu’au niveau 50 (niveau maximum) et les points nécessaires au déblocage de toutes les recettes, un seul joueur ne pourrait pas débloquer tous les points. La coopération sera obligatoire si vous souhaitez avancer dans le jeu sans trop de difficultés.

Vous l’aurez compris, on débloque les recettes au fur et à mesure pour fabriquer des armes et armures de plus en plus puissantes. Il est conseillé de se spécialiser à partir du Tiers2 afin de pouvoir atteindre les derniers Tiers quand vous aurez un haut niveau.

Quelques ateliers de métier

La forge

A gauche, l’armurerie et à droite la tannerie

La roue de la souffrance (pacifie les esclaves)

Discussion
  1. Merci pour le guide ! Plein de bonnes infos pour les débutants et même si j'ai monté quelques niveaux déjà, j'apprends encore des choses grâce à ton guide 🙂
    Oui pareil ! Peut-être devra-t-on créer un build spécifique pour chaque "spécialisation".

    Par exemple pour être forgeton pes points sont à dépenser ici, ici et là !

About Kouesta

Laisser un commentaire